AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Petite contribution

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spooky
¤ Bélyzélien Naissant ¤
¤ Bélyzélien Naissant ¤


Masculin Nombre de messages : 53
Age : 27
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 19/05/2009

MessageSujet: Petite contribution   Jeu 28 Mai - 22:53

Voilà, voilà!

A la mort sans l'envie

Car blafards les regards
Sont à ma composition
De ce monde ignare
En décomposition

Car cette liberté là
Ne sera retrouvée
Que quand votre ignorance
Deviendra l'Absence

Pleurez donc mon néant
Riez des âmes du temps
Enlacez les errances
Mais oubliez l'ignorance
Mère de tous ces maux
Que l'on sut s'échanger

L'ennemi: vie amie
Ignorant d'où je viens
Incertain où j'irai
A la mort sans l'envie
D'en revenir grandi

L'histoire est hystérique
De déboire sarcastique
Quand saura votre force
Etre elle même l'amorce

De ce pas en avant
Sans jamais oublier
Le douloureux passé
Qui rapetisse l'après

L'ennemi: vie amie
Ignorant d'où je viens
Incertain où j'irai
A la mort sans l'envie
D'en revenir grandi

Puisque dans tous ces yeux
Le néant se veut
Alors je ne saurais
Jamais m'y refléter

Comme j'ignore cette vie
J'ignore ce que je quitte
Qu'importe jusqu'à la lie
Qu'importe vous, être quitte

L'ennemi: vie amie
Ignorant d'où je viens
Incertain où j'irai
A la mort, à l'envie
D'en revenir grandi


Éclore

Je suis une fleur sans pétale
Soufflé par tous ces soupirs
Qui ne savent croire qu'au pire
Qui sont les pavés des villes
Ignorant toutes ces forêts
Où naissent des fleurs fanées

Les ennuis seront nos cimes
D'une génération d'abîme
Où croupiront nos racines
Nues et pâles sous la pluie fine
Où rien ne luit ni ne vit,
Rien ne soulève nos poitrines

J'ai le mal d'éclore
Fatigué d'un sommeil d'or
Ennuyé de cette cause
Qui s'enracinait en prose
Le temps semble révolu
De doux mots et de vos torts

La vie et la mort sont liées
Et je suis le nœud les liant
Prêt à tout, prêt à céder
Las, écroulé sous le vent
Comme les anges auxquels on croit
Écroulés sous les sentiments

Le soleil sera noyé
Dans notre sang qui se fige
La vie ne pourra survivre
Au sommet de votre unique tige
Vestige de votre gloire passée
Étouffée de sombres soupirs


J'ai le mal d'éclore
Fatigué d'un sommeil d'or
Ennuyé de cette cause
Qui s'enracinait en prose
Le temps semble résolu
De simples mots et de nos morts


De la fable que je suis

Deux petits yeux noisettes
Qui vous tailladent à l'âme
Rehausser d'une bouclette
Pour les envies infâmes

Je suis une obsession
Pour les mauvais garçons
Un tout petit bonbon
Sous leurs langues, je fond

Je suis qu'exaltation
Pour les gentils garçons
Ils diront facilement
Que je suis stimulant

Sans chercher à l'être
Ils aiment que je paraître
Je me pavane d'autrui
Ils aiment la morale
De la fable que je suis

Un visage si fin
Qu'leurs regards est sans faim
Une grâce qui n'a de cesse
De rendre leurs sens en liesse

Ils voudraient jouer de moi
M'avoir entre leur doigts
Me disposer à vie
Moi l'objet de l'envie

Je saurai être le trophée
Des mal-intentionnés
Peut être leur remède
Ou bien leur intermède

Sans chercher à l'être
Ils aiment que je paraître
Je me pavane d'autrui
Ils aiment la morale
De la fable que je suis


L'homme en noir


Il m'arrive d'écrire d'émoi
Ou bien les années passées
D'écrire de peine alité
Enchainé, par des arrois

Parfois je me livre ouvert
Nonchalant, droit ou à l'envers
Par foi j'espère l'effroi
J'espère du rabe de joie

J'écris pour l'homme en noir
Mais souvent il a beau lire
Dans l'effroi et le blizzard
J'écris pour ne rien lui dire

J'écris car j'aime faire accroire
A croire que j'aime à mon égard
Écrire hagard, épars folie
Et veillé, ne pas être endormi

J'écris pour l'homme en noir
Mais souvent il a beau lire
Dans l'effroi et le blizzard
J'écris pour ne rien lui dire

J'écris jamais sans faux si
Quand la mort plane sans ainsi
Vient l'inspiration possédée
Dénudé, sans peau j'ai cédé

J'écris pour appeler au secours
J'écris pour coller des S aux As
Pour dire que ça s'en est allé
Que je m'écris écrit et talé

J'écris pour l'homme en noir
Mais souvent il a beau lire
Dans l'effroi et le blizzard
J'écris pour ne rien lui dire


Si vous êtes arrivés jusque là vivants, eh bien chapeau! Mad
Revenir en haut Aller en bas
fan de Najoua Belyzel
¤ Bélyzélien Engagé ¤
¤ Bélyzélien Engagé ¤


Masculin Nombre de messages : 2526
Age : 26
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: Petite contribution   Jeu 28 Mai - 23:10

Je trouve tes poèmes très jolis Spooky!
Ils sont vraiment bien écrits! :110:
C'est un plaisir de les lire! sunny
Revenir en haut Aller en bas
jessica
¤ Bélyzélien Amoureux ¤
¤ Bélyzélien Amoureux ¤


Féminin Nombre de messages : 979
Age : 28
Localisation : Cholet
Date d'inscription : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Petite contribution   Ven 29 Mai - 20:17

j'adore vraimeent mon préféré etant le premier j'aodre trop ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Petite contribution   Sam 30 Mai - 13:37

J'aime beaucoup le deuxième "Eclore" :110:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite contribution   Aujourd'hui à 23:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite contribution
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite contribution
» La petite nouvelle: Saranayde
» Petite Fleur S Bechet
» petite soiree pik nik
» [News] Pinky n'est pas la petite amie de Bill

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¤ ENTRE BELYZELIENS ¤ :: ¤ Artistes en Herbe ¤ :: ¤ Au Clair De Ma Plume ¤-
Sauter vers: