AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 "LUI"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
andrill elhonna
¤ Bélyzélien Actif ¤
¤ Bélyzélien Actif ¤


Masculin Nombre de messages : 348
Age : 26
Localisation : Montréal (Québec)
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: "LUI"   Mer 5 Déc - 7:35

Bon voila un petit test littéraire vous me direz ce que vous en pensez! Il est inventé sur mesure donc il n'est pas parfait Embarassed

j'hésitais entre 2 titres Hiver Brumeux et "Lui" mais "Lui" allait mieux je trouve mdrr


"LUI"




-J'ai froid dit elle en hésitant

Assise à l'extrémité de son lit de satin, jouant avec une mèche de ces cheveux elle continuait de regardé au loin. Dans cette espace vide qui pour elle semblait infini. Elle portait pour trophée des yeux d'un bleu pallies par les larmes qui jadis n'avait cessé de couler. C'est yeux qui toujours fuyait les regards, noyés par une timidité sans égale mais aussi ils dégageaient une telle aura de sagesse et de bonté qu'elle pouvait en faire fondre des cœurs. Qui à dit que la chaleur était synonyme du mal? Quoique pour elle j'aurais vendu mon âme à Lucifer. Tant que celui-ci ne pouvait transpercer mon cœur. Celle-ci portait comme couronne des cheveux châtains qui lui descendais jusqu'aux seins. Ils semblaient flotter tellement il inspirait un telle légèreté et une douceur comparable à celle des ailes d'un ange. Oui elle était mon ange, elle était mienne.

-J'ai froid continua telle en appuyant sur chacun de ces mots

Je me suis soudain rendu compte que j'avais pris toute la place sur un lit qui n'était pas le mien. J'allais me retiré du lit dégouté par une telle grossièreté mais elle me retenu et me fit et petit sourire timide et alla me rejoindre sous les draps sans un mot.

La chambre était grossièrement dessiné ou le beiche et le rouge dominait. Quelque meuble en acajou dispersé au 4 coin de la pièces, une tapisserie rouge vif couvrait les murs cependant il n'y avait que la télévision que n'allait pas du tout avec le décor. Elle m'avait expliqué plus tôt, qu'elle prenait souvent le petit déjeuné au lit et comme le soir souvent elle travaillait elle écoutait les infos aux petites heures du matin. De plus une large fenêtre donnant vue sur une rue déserte ou presque toute les maisons avait éteint leurs feux pour allez au lit. Il y en avait que 2 qui faisait exception: celle-ci et celle du voisin de droit qui venait de rentrez chez lui après avoir bu un coup de trop, encore...

Je la regardais pendant un moment fixer le plafond, perdu dans ces pensées. Puis discrètement je pus glisser mes doigts entre ces cheveux, tout en prenant soin de ne pas briser le file de ces pensés. Quelques minutes plus tard elle finit par ce retourné et me sourit avant de s'approcher lentement de mes lèvres pour venir y déposer les siennes à ce moment le temps à semblez s'arrêter et j'ai cru m'enfoncer dans mes rêve les plus fous.

Combien de temps cela avait-il pu durée 1h 2h ou peut-être même 3... qui sait. Je fini par m'arrêter pour reprendre mon souffle car tout était devenu si intense et je sentais que mon cœur allais explosé par se débordements d'émotion vive et nouvelle. J'avais besoin de boire un peu, me rafraichir. Alors péniblement je me suis levé pour abandonné pendant quelque seconde ce monde paradisiaque ou j'était l'invité pour retomber les pieds sur terre. Mais cela pour un court moment.

Cette dernière semaine nos relations avaient été quelques peu froide suite au évènement de la semaine précédente. Ou elle m'avait présenté à son père un ex gendarme à la retraite. En me voyant il tomba rouge de colère. Je crut même que s'il continuait quelques veines allez finir par lui exploser dans la tête.

- Tu n'as pas honte! Après ce qu'il lui est arrivée! Cela va faire bientôt 1 ans!!! Que penserait-il de ça? Tu te souviens de ton ancien Roméo? Mort, dans un accident de voiture. À cause de ton salopard de voisin ivrogne! Mais lui, il n'a jamais pu accepté sa mort! Et la tu viens lui poignarder le coeur! Sort d'ici salope!

Elle n'avait pu à peine glisser un bonjours à son père qu'elle était repartit en courant vers la voiture en laissant couler c'est larmes. Moi, impuissant face à ce scénario, je me suis contenté de lancé un regard noir au nouveau beau-père et allez, enfin essayé de réconforter ma tendre moitié. Je l'ai donc reconduit chez elle. Par la suite, les peux de fois ou nous nous sommes vu durant la semaine n'était que pour s'échanger des saluts. Sympa le beau-père.

Je suis vite retombé à la réalité en l'attendant de nouveau pleurer. Je me suis empressé de la rejoindre en lui demande ce qui n'allait pas et si elle était blessé. (Réaction typique du genre masculin qui pour eux pleurez = douleur. Surement dut au sentiment de toujours vouloir défendre son territoire.) Elle me fit signe que non et que ce n'était rien. (Réplique également erroné du genre féminin signifiant que effectivement de quoi la préoccupe et que l'homme doit découvrir ce dont il s'agit sinon la nuit risquerait d'être de longue durée). Ais-je fait de quoi qui lui à déplus? Car souvent un mouvement anodin pour l'homme ou un action peux signifier totalement autre chose pour une femme. Comme un touriste débarquant dans un pays étranger. Elle me répondit que ça n'avait rien avoir avec moi. Soudain la réponse mais apparu et un frisson s'empressa de prendre comme hôte mon corps.

-Est-ce que c'est à cause de "Lui"?

En guise de réponse elle ce remit à fondre en larme. J'avais touché juste. Ça faisait un ans aujourd'hui depuis le tragique évènement. Alors je m'empressai d'aller lui faire une tisane car je croyais que le repos saurais la meilleurs des solutions. Puis je la laissa seul et décida d'aller prendre l'air jusqu'à ce que Morphée vienne la cueillir.

Pas loin de sa maison il y avait un parc, complètement ensevelit de blanc. Un blanc qui craquait sous mes lourds pas. Une légère brume recouvrait le parc. Il faisait froid mais c'était supportable enfin pour 1h tout au plus. Je vis à quelques mètres de moi, un banc désert et pris pour décision de m'y installé. Un jeune homme à quelques mètres de moi décida de faire de même et alla s'assoir droit devant.

Au départ, je ne pris pas attention à sa présence jusqu'à ce que je remarque qu'il ne cessait jamais de me fixer sans jamais détourner le regard ou cligné des yeux. Un peu plus j'avais une enseigne clignotante ou il avait écrit Joyeux Noel dessus, imprimé sur le front. Il avait des cheveux noirs court et des yeux marrons. Il était habillé que de noir, comme s'il sortait d'un enterrement. Mais ce qui attira le plus mon regard c'était de voir à quel point sa peau était terne et blanche. Presque autant que la pellicule blanchâtre qui recouvrait ce parc. Après 10 minutes son regards semblait de plus en plus pesant et de plus la température ne cessait de chuter. Alors cherchant un moyen de passez le temps je lui demanda s'il avait besoin d'aide. Il ne répondit rien et ne bougea pas, il ne fit que lever les yeux vers le ciel. Alors que j'allais abandonné cette conversation, très enrichissante dans laquelle je mettais lancé... il finit par glisser entre ces lèves:

Vous êtes un gentils Monsieur, vous êtes bon, vous êtes comme papa.

Ne sachant pas quoi répondre a une telle intervention des plus sordide je me suis dit que je devais avoir halluciné. Puis il décida qu'il était temps pour lui de ce lever et laissa derrière lui une petite statuette de bois. Je m'empressais d'aller le remettre a son propriétaire quand mystérieusement la brume s'épaissit et j'ai n'ai pu suivre sa trace. Alors j'ai décidé de garder la statuette dans ma poche de veston. Sans doute ma compagne devait connaitre le propriétaire puisqu'elle vivait dans ce quartier depuis sa naissance. Alors je refis route vers sa maison.

Lorsque je suis arrivé elle regardait un album de photo et elle me dit que c'était des photos de elle et *Lui* avant l'incident tragique. Alors je me suis mis à regarder une photo ou ont voyait ma Juliette dans un parc d'attraction Disney avec un jeune garçon au cheveux noir et au.... yeux marrons.
Encore une fois un frisson m'envahit mais en voyait sa peau je me suis vite ressaisit. Elle était loin d'être aussi blanchâtre que celle du petit gars du parc. De plus celui sur la photo était mort.... d'une noyade. Mais ce qui me fit presque perdre connaissance ces en voyant la statuette de bois qu'il tenait entre c'est mains. Ça ne pouvait pas être la même. Alors j'ai demandé à ma copine d'où venait cette objet. Elle dit que c'est son fils qui l'avait fabriqué et que c'était en quelque sorte son porte-bonheur mais la mer l'avait emporté avec lui. Alors dans un marathon du tonnerre je me suis empressé d'allé cherché la statuette dans la poche de mon blouson et cette fois mon amante me suivis en ce demandant pourquoi j'agissais si étrangement. Je sorti la statuette. Et ensuite, le silence...


Dernière édition par le Sam 8 Déc - 21:20, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
andrill elhonna
¤ Bélyzélien Actif ¤
¤ Bélyzélien Actif ¤


Masculin Nombre de messages : 348
Age : 26
Localisation : Montréal (Québec)
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: "LUI"   Jeu 6 Déc - 6:30

Voila j'ai apporté quelque correction. Car la première version ont dirais que c'était une dictée trouée et beaucoup de phrase n'avait aucun sens mais maintenant c'est corrigé.

À vous de me dire ce que vous en pensez. Qualité comme les défauts.
Revenir en haut Aller en bas
Micaël
¤ Bélyzélien Engagé ¤
¤ Bélyzélien Engagé ¤


Masculin Nombre de messages : 1957
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: "LUI"   Sam 8 Déc - 20:56

Je trouve que c'est joli Smile

PS : change de couleur (sa me fé mal aux yeux et en plus je n'y vois rien)
Revenir en haut Aller en bas
andrill elhonna
¤ Bélyzélien Actif ¤
¤ Bélyzélien Actif ¤


Masculin Nombre de messages : 348
Age : 26
Localisation : Montréal (Québec)
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: "LUI"   Sam 8 Déc - 21:20

voila^^

et un gros merci^^
Revenir en haut Aller en bas
L'Echo Du Bonheur...
¤ Bélyzélien Actif ¤
¤ Bélyzélien Actif ¤


Masculin Nombre de messages : 336
Age : 23
Localisation : Le Kremlin-Bicêtre (94)
Date d'inscription : 01/08/2006

MessageSujet: Re: "LUI"   Dim 9 Déc - 1:30

J'aime bien ^^

Je veux savoir la suite Razz
Revenir en haut Aller en bas
andrill elhonna
¤ Bélyzélien Actif ¤
¤ Bélyzélien Actif ¤


Masculin Nombre de messages : 348
Age : 26
Localisation : Montréal (Québec)
Date d'inscription : 21/02/2007

MessageSujet: Re: "LUI"   Sam 12 Jan - 2:54

un sincère merci quoique orthographiquement je trouve nul mais bon il ne devait pas avoir de suite mais je devrait en écrire une, merci^^
Revenir en haut Aller en bas
fan de Najoua Belyzel
¤ Bélyzélien Engagé ¤
¤ Bélyzélien Engagé ¤


Masculin Nombre de messages : 2527
Age : 26
Localisation : Annecy
Date d'inscription : 27/03/2009

MessageSujet: Re: "LUI"   Ven 15 Mai - 0:39

Ton texte est très joli William! Wink
C'est un vrai plaisir de le lire et de le relire! :yeah:
J'adore!
Moi aussi j'aimerais bien qu'il y ait une suite, ton texte est tellement magnifique! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "LUI"   Aujourd'hui à 1:15

Revenir en haut Aller en bas
 
"LUI"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Scarification] "Cutting" et "Branding".
» Republic Johnny Winter "Bluesman"
» La Musique "Impressionniste"
» Comment "Uprader" un Fender FR50
» [TV Allemagne] Le groupe aux émissions "Schlag den Raab" et "Wetten, dass..."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ¤ ENTRE BELYZELIENS ¤ :: ¤ Artistes en Herbe ¤ :: ¤ Au Clair De Ma Plume ¤-
Sauter vers: